Questions

Découvrez ci-dessous les réponses aux questions qui me sont le plus fréquemment posées.
découvrir les réponses
Quand faut-il prendre rendez-vous ?

L’idéal est de venir autour de 7-10 mois à l’avance. Plus d’un an à l’avance ( sauf raisons particulières) est trop tôt car les avis changent et les corps aussi :)
Je peux également , sous certaines conditions, réaliser des projets extrêmement urgents comme une mariée vivant à Los Angeles qui ne reste que 5 jours à Paris et rêve de porter une de mes créations ( déjà vécu ) .

Est-ce que je vais quand même essayer des robes ou je vais juste avoir un croquis ?

Pendant le rendez vous je vous poserai des questions sur votre mariage, vos envie et vos attentes. Ensuite je vous ferai essayer des robes, des demi robes, des prototypes et des échantillons.
A la fin du rendez vous vous repartirez avec un croquis du projet presque abouti.

Ce premier rendez-vous est-il payant ?

Absolument pas ! Et vous aurez même le droit à un thé ou un café en plus de ma bonne humeur !

Puis-je venir accompagnée ?

Avec grand plaisir ! Je limite le premier essayage à 3 accompagnants + la future mariée. Il demande une certaine concentration et donne ainsi à la mariée plus de place à ses propres choix.

Puis-je prendre des photos pendant les essayages ?

Evidemment ! C’est justement le moment ou jamais d’immortaliser les souvenirs de vos préparatifs de mariage et de les partager avec vos proches.

Quel est budget d’une robe de mariée Laurent Kapelski ?

Le prix de mes robes longues commence à partir de 2800 euros .
Généralement mes mariées déterminent une fourchette de budget ( 3000, 5000, 10 000 euros ou plus). Cela me guide dans la complexité du modèle et détermine toutes les possibilités de création.
Mais cela ne signifie pas que ce budget maximal sera forcément atteint ! Plusieurs choix et variantes du projet seront proposés à différents devis.

Mon budget est de 2800 euros, ma robe sera-t-elle moins belle ou très simple ?

Absolument pas ! Je ne fais aucune concession sur la qualité des tissus, ni sur la précision de la coupe ! Et il y a de sublimes robes imaginables sur ce budget ! En fonction de vos envies je pourrai vous dire ce qui est réalisable et optimiser votre budget.
" Moins mais mieux " est souvent un bon adage.

D’où viennent les tissus ?

Toutes les dentelles et guipures que je travaille viennent de Calais – Caudry !
Les tissus utilisés viennent à 90 % de France et le reste d’Italie et d’Angleterre .

Qui coud véritablement les robes ?

Moi ! Ici pas de stagiaire et pas de sous-traitance à des ateliers louches. Comme expliqué dans mon portrait je suis un véritable artisan, c’est-à-dire que j’imagine mais je réalise également ! Je serai donc la seule personne à m’occuper de vous et de votre robe, du premier croquis au dernier ourlet !

Le sur mesure me fait un peu peur, que faire ?

Le sur mesure est une aventure. On n’achète pas une robe, on construit un projet et on va petit à petit le voir prendre forme. Lors du premier rendez vous je détecte facilement s’il s’agit d’une légère appréhension ou d’un blocage car vous n’arriverez absolument pas à vous projeter dans un modèle non réalisé. Dans le second cas, aucune gêne à avoir ! cela arrive et ne retire rien à l'expérience de ce premier essayage qui participera aussi à vos souvenirs des préparatifs :)